Le crédit renouvelable : à quoi sert-il et quand est-ce que y recourir ?

Publié le : 04 avril 20194 mins de lecture

Actuellement, le recours au crédit à la consommation gagne beaucoup d’ampleur dans la vie financière des particuliers. Ainsi, les petits projets ou les besoins imprévus ont besoin de financement. Le crédit renouvelable semble être le moyen le plus adéquat. Comment fonctionne-t-il ?

Bon à savoir sur le crédit renouvelable

Autrefois désigné par le nom de « crédit permanent », il consiste à donner à un emprunteur une somme déterminée. Celle-ci est réutilisable après l’avoir complètement remboursé et ainsi de suite. Le crédit renouvelable comme son nom l’indique peut-être réitéré selon un plafond déterminé par l’organisme emprunteur. Ce genre de prêt est une catégorie de crédit à la consommation. Cette dernière est le type de crédit utilisé par les particuliers pour le financement de services, de biens ou encore des biens d’équipement comme le véhicule. Il est à noter que le montant accordé sera établi selon les besoins du demandeur ainsi que sa capacité de paiement. On distingue deux formes de crédit renouvelable : d’une part, il y a la ligne de crédit, semblable à une autorisation de découvert qui peut être renouvelée. Ainsi, le consommateur peut emprunter car le crédit est lié directement à son compte bancaire. D’autre part, il y a la carte de crédit, qui est associée au crédit renouvelable. Cette carte est souvent utilisée pour effectuer des achats auprès de grands magasins.

Dans le même thème : Qu’est-ce qui a changé pour les crédits de consommation en 2019 ?

Les particularités du crédit revolving

Dès qu’on parle de crédit, les taux d’emprunts deviennent le premier souci. Il est à noter que pour ce genre de prêt, les taux sont beaucoup plus élevés car c’est facile à accéder avec une liberté sur le montant. En effet, cette facilité d’accès s’associe de taux un peu plus élevés que les autres types de crédit à la consommation. Ainsi, si le montant demandé est élevé, le taux sera rabaissé vu que la durée de remboursement sera aussi raccourcie. Sachez que ces intérêts obligatoires sont fixés par l’administration pour limiter les excès des organismes bancaires. Le taux d’endettement est plafonné à 33%, donc il est recommandé de bien calculer les capacités de paiement avant de faire une souscription.

La protection de l’emprunteur

Le code de la consommation régit les conditions de conclusion de crédit à la consommation notamment le crédit renouvelable. En effet, cette loi assure une protection particulière de l’emprunteur en imposant des règles à l’organisme financier prêteur. Ces dispositions concernent la remise de fiche d’information à compléter par le client, la vérification de la solvabilité du demandeur de crédit, l’octroi d’un délai de rétractation et de réflexion et enfin la possibilité d’anticiper les remboursements. La protection concerne les prêts d’un montant de 75000 €.

Il est important de savoir que l’organisme emprunteur bénéficie d’assurance de crédit. Cette dernière est le gage des organismes financiers contre l’insolvabilité du client. Cette garantie peut concerner les particuliers emprunteurs, ou bien des clients étrangers. En effet, elle peut être privée, si ce sont les organismes privés qui s’associent. En revanche, une assurance-crédit publique implique totalement ou en partie l’État pour assurer les risques encourus par les entreprises financières.

Plan du site